Actualités

PLAN VIGIPIRATE

Par Diane Chauveau, publié le samedi 31 octobre 2020 11:03 - Mis à jour le samedi 31 octobre 2020 11:03
Vigipirate.PNG

La France est, pour la première fois depuis les attentats de janvier 2015, l’objet de 3 attaques terroristes en un mois.

Dans ces circonstances, le Premier ministre a décidé en cellule interministérielle de crise d’élever le niveau Vigipirate à « URGENCE ATTENTAT » sur l’ensemble du territoire national.

Le dispositif actif depuis le 26 octobre est adapté pour renforcer :

  • La sécurité des lieux de culte, en particulier pour les fêtes de la Toussaint, et assimilés;
  • La sécurité des bâtiments publics, avec une attention particulière pour les établissements scolaires et les établissements de santé;
  • La sécurité des ressortissants, des intérêts et des emprises français à l’étranger.

Le Secrétariat général de la défense et de la sécurité nationale (SGDSN) met à la disposition des professionnels et/ou du grand public des fiches pratiques, accessibles en ligne, qui traitent notamment des déplacements à l’étranger, de la sécurisation des lieux de rassemblement ouverts au public, ou de la prévention et du signalement de la radicalisation.

Depuis le 20 septembre 2019, le SGDSN a également mis en ligne une plateforme de sensibilisation VIGIPIRATE (www.vigipirate.gouv.fr), qui donne à chacun, particuliers comme professionnels, des clefs de compréhension simples sur la menace terroriste afin de mieux la comprendre et l’identifier. Elle permet également d’avoir une meilleure connaissance des gestes et des réflexes à adopter afin de prévenir un acte terroriste ou de réagir en cas d’attaque.

Le niveau « urgence attentat » est prévu pour être mis en place à la suite immédiate d’un attentat ou si un groupe terroriste identifié et non localisé entre en action. « Il est mis en place en principe pour une durée limitée, le temps de la gestion de crise. Il permet notamment d’assurer la mobilisation exceptionnelle de moyens, mais aussi de diffuser des informations susceptibles de protéger les citoyens ».

D'autre part, la posture VIGIPIRATE « Automne Hiver 2020 – printemps 2021 » est active à compter du 26 octobre 2020 et maintient le niveau d’alerte « Sécurité renforcée – Risque attentat » sur l’ensemble du territoire national.

Cette posture actualise les mesures de vigilance, de prévention et de protection au regard de l’évolution de la menace terroriste, mais également de l’évolution de la crise sanitaire sur la période. Elle met l’accent sur :

  • la sécurité des grands espaces de commerce, des lieux de rassemblement, tels que les marchés de Noël et les lieux de culte, marqués par une forte affluence lors de fêtes de fin d’année;
  • la sécurité des sites touristiques et des transports publics de personnes, en particulier lors des vacances scolaires et universitaires au cours de la période considérée;
  • la sécurité des grands événements qui se dérouleront sur le territoire national qu’ils soient sportifs, culturels, ou commémoratifs;
  • la sécurité des bâtiments publics, avec une attention particulière sur les établissements scolaires.

Dans ce cadre, les établissements scolaires et le lycée Henry MOISAND en particulier, mettent en place des mesures de protection renforcées:

  • Limitation des accès par la fermeture des portails et portillons. Les personnes extérieures invitées sur site doivent se munir d'une carte d'identité.
  • Limitation des temps de rassemblement (récréations à l'intérieur des bâtiments)
  • Vigilance par une surveillance renforcée lors des arrivées et départs des élèves internes
  • Surveillance renforcée des abords de l'établissement
  • Vigilance générale de l'ensemble des personnels
Pièces jointes

À télécharger

 / 1