Actualités

INFORMATION DEGRADATION DES RELATIONS INTRA-FAMILIALES

Par Diane Force, publié le mardi 31 mars 2020 14:08 - Mis à jour le vendredi 3 juillet 2020 08:20
cover-r4x3w1000-5c9281dbcb8f4-maltraitance-enfance-lesions-cerebrales-depression.jpg

Dégradation des relations intra-familiales pendant le confinement : des ressources pour signaler, demander conseil, ou demander de l’aide.

Pendant cette période de confinement inédite annoncée lundi 16 mars par le Président de la République, les relations intra-familiales peuvent se dégrader du fait d’une promiscuité inhabituelle.

Chaque membre de la famille peut avoir besoin de conseils, ou même d’aide : pour cela vous pouvez joindre votre établissement scolaire qui transmettra sans tarder vos demandes à l’assistante sociale et à l’infirmier-ère, lesquels vous contacteront sans délai.

Le 119 continue d’assurer son service 24 h sur 24 et 7j sur 7.

Les temps d’attente peuvent être plus longs, mais les appels d’enfants et d’adolescents sont prioritaires.

Pour toute situation de danger grave et immédiat sur un mineur, il faut impérativement contacter les services de première urgence : la police, la gendarmerie (17 ou 112), les pompiers (18 ou 112), le Samu (15).

Pour les sourds et malentendants, il convient de joindre ces services en contactant le 114 (par fax ou sms).

Vous pouvez également contacter les associations nationales suivantes qui œuvrent également pour la protection de l’enfance en apportant écoute, conseils et orientations :

La fédération « La Voix De l’Enfant » : 01 56 96 03 00

Stop Maltraitance / Enfance et Partage : 0 800 05 1234

L’Enfant Bleu – Enfance maltraitée : 01 56 56 62 62

Colosse aux pieds d’argile : 07 50 85 47 10

https://arretonslesviolences.gouv.fr/